Les femmes ont un rendez-vous mensuel immanquable avec les règles. Qu’elles le veuillent ou non, elles doivent porter des protections périodiques à ce moment. Si les tampons et serviettes hygiéniques constituaient les principaux choix pendant de nombreuses années, des protections réutilisables sont apparues plus récemment dont la coupe menstruelle et la culotte périodique. Cette dernière a été testée par de nombreuses femmes et la majorité s’en disent en être satisfaites. Faut-il également succomber ?

 

 

Un sous-vêtement zéro déchet

Les protections hygiéniques jetables contiennent des substances chimiques. Or, elles représentent des tonnes de déchets toxiques pour l’environnement par an. En effet, compte tenu du nombre de femmes dans le monde qui ont leurs règles, l’usage de protections jetables est très nocif. Pour limiter cet impact, les culottes périodiques écologiques ont été conçues.

Tout d’abord, elles sont confectionnées avec du coton bio. Les marques de qualité ne contiennent pas de produits chimiques. De plus, elles sont réutilisables, donc elles contribuent à réduire les déchets liés aux tampons et aux serviettes hygiéniques. Elles vous protègent donc en même temps du syndrome du choc toxique. Vous ne craindrez plus les mauvaises odeurs, les irritations et les démangeaisons.

 

 

Une protection efficace pour la journée

La culotte menstruelle possède trois couches absorbantes. Loin d’être épaisses toutefois, ces couches sont aussi imperméables et vous protègent de la sensation d’humidité. La culotte périodique peut recueillir le même flux menstruel que deux tampons. En une journée, vous n’aurez donc pas besoin d’en changer.

Si vous avez un flux important, vous pouvez porter un protège-slip durant les premiers jours de règles. Le port d’une culotte menstruelle est aussi indiqué pour se protéger des fuites urinaires. Rassurez-vous car vous ne risquez pas de vous retrouver avec des tâches sur vos vêtements. Pour plus de protection, vous pouvez choisir une culotte avec des ailettes.

 

 

Différents modèles tendances et sexy

Qui a dit que durant les règles, vous ne pouviez porter que cette grosse culotte de grand-mère ? Oubliez ce cliché car en optant pour un slip periodique, vous disposerez d’un large choix de modèles. En effet, la culotte périodique se décline en plusieurs styles et coloris. Vous pouvez donc en acheter plusieurs pour vous sentir « femme » même durant vos menstruations.

En revanche, veillez à choisir des sous-vêtements en coton biologique, car en plus d’être confortables, ils sont plus respectueux de l’hygiène féminine. Si vous optez pour des culottes synthétiques, elles risquent de vous causer des allergies.

 

 

Des économies pour plusieurs années

Les culottes menstruelles sont lavables et réutilisables pendant plusieurs années. En optant pour cette solution de protection, vous ferez de nombreuses économies sur les serviettes hygiéniques et les tampons hygiéniques. Il faut toutefois noter que pendant les règles, vous aurez besoin d’au moins deux culottes pour recueillir entièrement votre flux menstruel.

En effet, la lingerie périodique doit être lavée à l’eau froide (à la main ou à la machine), puis sécher à l’air libre. De ce fait, vous ne pourrez pas la remettre immédiatement. Comptez environ 20 à 30 euros pour une seule culotte périodique.

 

 

Quels sont ses inconvénients ?

Pour les jeunes filles, le coût important de la culotte de règles peut poser problème. Cependant, il faut voir à long terme car le retour sur investissement se fera dans les mois qui suivent. Par ailleurs, comme énoncé plus haut, pour des règles abondantes, le port d’une protection jetable supplémentaire est conseillé.

En outre, même si les couches qui la composent sont minces, elle reste toutefois plus épaisse qu’une culotte normale. De ce fait, évitez de porter des vêtements trop près du corps durant les menstruations pour ne pas qu’elle transparaisse.